• visitezparis

De vraies écoles particulières cachés dans Paris


data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAPABAP///wAAACH5BAEKAAAALAAAAAABAAEAAAICRAEAOw==

C'est déjà la rentrée ! C'était hier seulement que l'on s'impatientait à l'idée de partir en vacances... Et voilà qu'en un claquement de doigts, elles sont derrière nous.

Les enfants montent d'une classe, retrouvent leurs camarades après deux longs mois d'absence et reprennent le chemin de l'école.

Avec 769 écoles maternelles et primaires, la capitale est sans surprise la ville la mieux dotée en équipements scolaires en France. Mais ce chiffre est à mettre en relation avec les près de 175 000 élèves scolarisés à Paris.

Parmi ces écoles se cachent quelques joyaux. On pense tout de suite à l'établissement de la Légion d'Honneur, qui se trouve à Saint-Denis et propose aux filles de décorés de ladite médaille un programme scolaire exceptionnel. Installée dans le cloître de l'abbaye royale de Saint-Denis, cette école avait une annexe à Paris au 19e siècle, à l'emplacement de l'actuel Lycée Victor Hugo, dans un hôtel particulier détruit au début du 20e siècle.

A quelques pas seulement, l'école Massillon, privée sous contrat, a pris place dans un immense hôtel ayant appartenu à un proche de Louis XIV décoré dans un style néo-rococo italo-espagnol très impressionnant. Il faut dire que les élèves y étudient à l'endroit même où se trouvait le palais de Charles V !

Plus au nord, à deux pas de la Place de la République, se trouve la rue Béranger qui, elle-même, accueille une école (Béranger) et un collège (Jean Pujol) dans des sites exceptionnels. Classés tous les deux aux monuments historiques, ces deux hôtels particuliers semblent ne faire qu'un. Il s'agit en réalité de l'hôtel Béranget-de-Frouville et de l'hôtel de la Haye. Si l'intérieur révèle un superbe escalier avec une rampe en fer forgé, des caves voûtées extraordinaires et quelques éléments de plafond du 18e siècle, le promeneur devra se contenter des décorations extérieurs et notamment des sublimes portes installées au 19e siècle et que les élèves arrivés aujourd'hui devront traverser chaque jour de l'année qui s'ouvre en pensant aux prochaines vacances.

On ne doute pas, cependant, qu'un jour ils réaliseront la chance qu'ils ont eu d'étudier dans de si beaux endroits !

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout