• visitezparis

Un vrai bouquet de fleurs caché dans Paris


Paris l'hiver... On croise des passants en manteaux de fourrure bio et respectueuse de la cause animale, les rues sentent la raclette, les ados ont beau faire des concours de glissades sur verglas, ce sont toujours les petit vieux qui gagnent... Les arbres sont nus et on oublie déjà les balcons jadis fleuris du quartier.

Mais quelques îlots n'oublient jamais la floraison et en font un art de vivre. Les "villages" sont nombreux à Paris et trois d'entre eux ont choisi de mettre en avant les fleurs comme fil rouge.

Le plus impressionnant de ces hameaux se cache dans le petit quartier des Épinettes, dans le 17e.

Dans ce quartier subsiste presque miraculeusement une cité pas comme les autres. Depuis 1850, on l'appelle "cité des fleurs".

Attention, à l'autre bout de la capitale, près de la Butte-aux-Cailles se cache une "cité florale" et près de la prison de la Santé se trouve une "cité fleurie"... L'idée n'est pas si originale. Mais la cité des fleurs est née 30 ans avant la cité fleurie qui est elle-même apparue 50 ans avant la cité florale...

Vous êtes embrouillés ? Dites-vous que c'est un petit bouquet dont les fleurs ne fanent pas. Dans un bouquet, les roses et les tulipes ne sont pas en concurrence mais complémentaires.

La cité florale est un micro-quartier, la cité fleurie est un atelier d'artistes. La cité des fleurs, quant à elle, est une sorte de petite république écologique et conviviale. Les décisions et les apéros s'y partagent entre propriétaires.

Si le nom a été choisi par les promoteurs pour des raisons publicitaires, le caractère strict du règlement de la cité a permis d'en faire un lieu unique à Paris. Limitation à deux étages, alignement des façades, grilles uniformes : tout est réglementé. La créativité vient alors par la botanique.

On peut passer des heures à y flâner sans imaginer qu'entre les élégantes grilles de la cité, un réseau de résistance était caché pour fabriquer de faux papiers. On devine pourtant la magie des lieux qui ont inspiré Alfred Sisley et vu naître Catherine Deneuve et Françoise Dorléac.

Offrez-vous un bouquet au calme en vous y promenant en journée du lundi au samedi ou un dimanche matin.

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

Photo : Soundlandscapes' Blog


« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales