• visitezparis

Un vrai message codé caché dans Paris


L'histoire est pleine d'utopies qui n'ont jamais été mises en œuvre (la justice universelle ou la télépathie, par exemple) et d'utopies devenues réalités (l'aviation ou la sécurité sociale par exemple).

Les grands utopistes de l'histoire sont précisément celles et ceux qui ont permis à l'humanité d'avancer toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.

Paris a bien entendu inspiré ces utopistes à travers les âges. Ingénieurs, pacifistes, économistes... ils ont forgé la ville lumière autant qu'elle les a éclairés.

L'un d'entre eux est encore visible, mais son apparition est codée. On le trouve sur la place de Clichy, dans le 18e.

Un message codé, donc : on y voit un socle en pierre, entouré de parois verte, bleue, rouge et jaune. sur cet étrange socle, rien de moins qu'une grosse pomme en acier, avec un effet miroir.

Pour comprendre le code, il faut se souvenir qu'à cet endroit une statue avait été érigée en 1899. Il s'agissait d'une statue de bronze représentant Charles Fourrier, un socialiste utopiste mort en 1837.

Fourrier était, à la même période que Marx ou Saint-Simon, un pourfendeur du capitalisme et de ses répercutions sur les ouvriers. Un jour, revenant de Normandie, il s'aperçoit qu'une pomme y est vendue 100 fois moins chère qu'à Paris. C'est la logique spéculative qui lui apparaît comme fondement des malheurs économiques du temps. Il dit que cette pomme lui est tombé dessus comme celle de Newton a permis de découvrir la gravité. Pour Fourrier, c'est la 4e fois qu'une pomme change le monde, après celles d'Adam et Eve, du jugement de Pâris et de Newton.

Quand les troupes nazies ont occupé Paris en 1940, les autorités du Reich n'ont pas supporté la présence de cette statue honorant un socialiste et l'ont déboulonnée pour la fondre. Le piédestal resté vide semblait une insulte à l'histoire, un vestige d'une période noire de Paris. Ainsi, après mai 68, un groupe anarchiste a-t-il placé dessus une réplique de la statue originelle.

C'est en 2011 que l’œuvre du plasticien Frank Scurti a été placée là. Le prisme des parois vitrées rappelle celui de Newton tandis que la pomme reflète l'homme (et la femme) de la rue.

Un hommage utopique, somme toute !

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite.


« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales