(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Un vrai boulet caché dans Paris

28.11.2016

L'Hôtel de Sens est l'un des plus beaux hôtels particuliers du Marais, le quartier historique de Paris. Nombreux sont celles et ceux qui s'arrêtent devant cette façade du XVe siècle. On y admire les tourelles en encorbellement, les fenêtres à meneaux, le jardin à la française... On peut y entrer pour les ouvrages consacrés aux beaux-arts de la bibliothèque Forney. On peut aussi s'inspirer par l'histoire des archevêques de Sens, mais...

 

Peu nombreux sont ceux qui observent assez bien la façade pour y voir le boulet de canon qui y est niché !

 

Vous pourrez le voir facilement depuis la rue du Fauconnier. Il a été tiré pendant les journées révolutionnaires de 1830. C'est cette période que l'on appelle les "Trois Glorieuses", trois jours du 27 au 29 juillet 1830. Les combats y ont été très violents et l'armée a tiré sur la foule de nombreux coups de canon. L'un d'entre eux est resté encastré dans le mur et y est toujours !

 

Pendant ces journées, le peuple parisien s'est révolté contre le roi Charles X. Celui-ci avait succédé à Louis XVIII qui avait restauré la monarchie après la défaite de Napoléon.

 

Vu de loin, on peut être surpris de voir qu'une révolution contre la monarchie a mis en place... un nouveau roi !

 

Mais Louis-Philippe, qui est arrivé sur le trône après cette révolution, reconnaît des institutions démocratiques et même des assemblées républicaines autour du roi-citoyen. On commence à parler de liberté de la presse, de partis politiques, d'élections... Mais les Français n'aiment pas les rois et Louis-Philippe fera lui aussi les frais d'une nouvelle révolution !

 

Qui a dit que même les rois pouvaient passer pour des boulets ?

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square