(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Une vraie isba aux arbres cachée dans Paris

30.01.2017

Une porte cochère verte, somme toute assez banale, entourée du vacarme de la rue Lecourbe.

 

Poussez cette porte. Face à vous, un petit bâtiment joli et un portail surmonté d'une croix orthodoxe.

 

Poussez ce portail. Dans ce petit jardin secret, vous n'entendez que le chant des oiseaux et parfois, des accords de piano ou de violon. Dès les premiers jours du printemps (dans un petit mois), vous pourrez aussi sentir le parfum des nombreuses plantes du jardin.

 

Mais cette fois, c'est votre vue qui sera totalement comblée. Car au centre de ce jardin, trône une église pas comme les autres. Entièrement bâtie en bois rouge, cette chapelle minuscule a des allures d'isba siberienne, surmontée de deux bulbes bleus et de croix d'or. Si le temple est ouvert, entrez-y pour constater à quel point le contraste est saisissant entre la belle lumière photogénique du jardin et l'obscurité de la salle de prières.

 

Mais ce qui surprend le plus, c'est qu'à l'intérieur de la petite nef de l'église, vous trouverez des colonnes qui ressemblent étrangement à des troncs d'arbre. En les touchant, vous trouverez que la sensation est très proche du bois. Et pour cause... ce sont bel et bien deux arbres, dont l'un est encore vivant, qui dépassent du plafond !

 

En effet, dans les années 1930, la communauté des russes blancs qui avait fui la révolution russe a fait construire une église orthodoxe à cet endroit... autour des arbres. L'église actuelle date des années 1970, mais a respecté cette contrainte écologique.

 

L'ironie de l'histoire vient du fait que les fidèles de cette paroisse étaient avant tout des aristocrates ayant fui par crainte de la colère des ouvriers, mais que s'ils vivaient dans ce quartier, c'est qu'ils étaient eux-même devenus ouvriers et travaillaient dans l'usine Citroën voisine.

 

Si vous voulez voir ce petit bijou de bois caché dans un jardin secret, y prier un ermite ami des ours ou simplement profiter du calme du jardin, rendez-vous au 91, rue Lecourbe (15e) le samedi de 16h à 18h et le dimanche après l'office de 10h.

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

 

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square