(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Une vraie fondation d'art gauloise cachée dans Paris

06.02.2017

Que fait un riche industriel quand il veut à la fois payer moins d'impôts et améliorer son image ? Il crée une fondation d'art contemporain !

 

On connaît la Fondation Cartier, la Fondation Louis Vuitton, la Fondation Ricard, la Fondation Yves Saint-Laurent...

Le principe : on rend publique une extraordinaire collection d'art, on passe des commandes hors de prix à des artistes du moment et ça sert d'investissement défiscalisé.

 

Ca se fait à Paris, mais ça n'a rien de caché, me direz-vous ! Certes... Ce qui est caché, c'est que cette pratique existe depuis 2000 ans !

 

En 50 avant Jésus Christ, toute la Gaule est conquise par les Romains. Toute ? Oui. Il existe même un village peuplé de sympathiques gaulois qui résiste moins que jamais à l'envahisseur. Et la vie est plutôt facile pour les garnisons de légionnaires romains...

 

Car à Lutèce, les plus riches de la ville, ce sont les Nautes, c'est-à-dire les armateurs qui permettent les déplacements sur la Seine. Et avec la conquête romaine, les Nautes veulent se faire bien voir. D'où l'idée d'une fondation pour l'art contemporain !

 

En guise de fondation, c'est un pilier qui sera érigé. Je sais, c'est décevant... Mais Lutèce était une petite ville à l'époque (Lugdunum était plus swag). Alors les Nautes ont assumé d'être des lèche-sandales et ont passé commande aux artistes de l'époque pour un joli pilier de 5 mètres de haut qui met en scène les dieux gaulois et les dieux romains entre potes, et une plaque qui rend hommage à l'empereur Tibère. On sait donc que ce pilier date d'entre 14 et 37 après JC.

 

Mais le plus fou dans cette histoire, c'est qu'on l'ait retrouvé... Parce qu'environ 300 ans après son érection, le pilier n'intéressait plus grand monde, et des Parisiens ont décidé de l'utiliser pour construire un mur. C'est en 1710, en creusant sous Notre-Dame, que l'on a découvert un mur dont certaines pierres étaient sculptées... Puis le puzzle a été reconstitué.

 

Si vous voulez admirer le pilier des Nautes, il faut vous rendre au musée de Cluny, qui se trouve 6, place Paul Painlevé (Métro Cluny - La Sorbonne) et vous verrez que personne n'y fait attention  à part vous !

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

 

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square