(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Un vrai temple égyptien caché dans Paris

06.03.2017

"DANS L'HVMANITE LA FEMME A LES MEMES DEVOIRS QVE L'HOMME, ELLE DOIT AVOIR LES MEMES DROITS DANS LA FAMILLE ET DANS LA SOCIETE"

 

C'est un message - presque un slogan - dont l'actualité contraste avec l'architecture antique du monument dont il orne le fronton.

 

C'est que les revendications féministes existent depuis la nuit des temps. Si la femme est l'avenir de l'homme, il faut reconnaître que la place qui lui a été accordée dans l'histoire des chefs d'état de la planète est encore bien trop réduite.S'il est pourtant une femme dont le nom a traversé les millénaires, c'est bien Cléopâtre. Quoi de plus logique, alors, que de bâtir un monument féministe avec une façade égyptienne ?

 

Cet étrange bâtiment n'est pas si vieux, pourtant. Il date de 1912. Il s'agit d'un temple maçonnique, et plus spécifiquement de l'ordre mixte "Le Droit Humain".

 

Ce qui frappe, bien sûr, c'est cette décoration égyptienne. A y regarder de près, elle présente tout de même plusieurs ornements "art déco" qui signent bien son époque, dont les motifs sur les colonnes, la symétrie, la sobriété des murs. Cette sobriété souligne d'ailleurs d'autant plus le slogan féministe qui barre la façade dans toute sa longueur.

 

C'est que cet ordre maçonnique est le premier ordre mixte a avoir été créé en France. A son origine, Maria Deraismes, une militante républicaine et féministe du 19e siècle, a créé un ordre avec 16 autres femmes. Son succès est tel qu'aujourd'hui, l'ordre revendique aujourd'hui 28 000 membres à travers le monde.

 

Le temple ne se visite pas (sauf lors des journées du patrimoine) mais sa façade peut être admirée toute l'année au 5, rue Jules Breton, près du métro Saint-Marcel, dans le 13e arrondissement, à deux pas d'une autre femme qui a marqué l'histoire : Jeanne d'Arc, dont l'histoire a donné leurs noms aux rues du quartier (Rue Clisson, rue de Domrémy, rue de Vaucouleurs, rue Baudricourt, rue de Patay, rue Xaintrailles, rue Dunois, rue Lahire...) On notera d'ailleurs qu'à part les noms de lieu, ce ne sont encore que des hommes qui sont cités. Comme quoi, même pour rendre hommage à une héroïne, certains se sentent obligés de toujours tout ramener aux hommes...

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

 

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square