(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Un vrai coup de fouet caché dans Paris

24.04.2017

Entre deux tours d'une élection, changeons-nous les idées. Pour ça, rien de tel qu'un petit coup de fouet.

 

Et si ce coup de fouet est en plus donné par l'une des plus belles de Paris, à quoi peut-on rêver de mieux ?

 

Je parle bien sûr de la ligne coup de fouet de l'une des plus belles façades de Paris. "What did you expect ?", comme dirait notre amie Penelope (et il ne s'agit toujours pas des élections).

 

Vous ne connaissez pas Alexandre Bigot, alors laissez-moi vous le présenter. Contrairement à son quasi-homonyme Alex B., Alexandre Bigot est un artiste. Grâce à son diplôme supérieur de chimie, il manie parfaitement la céramique. Et en Walter White de l'architecture, il se fait connaître des meilleurs dealers d'art nouveau. Sa signature ? La ligne "coup de fouet" qui deviendra le symbole de l'art nouveau, présente notamment sur les édicules Guimard des stations de métro.

 

Outre ses nombreuses réalisations à Paris, Bigot est également connu pour avoir décoré de ses céramiques la villa Majorelle de Nancy et le théâtre de Tulle (non non, rien à voir avec les élections).

 

Entre 1889 et 1900, Bigot se fait un nom et gagne beaucoup d'argent. Et il se surprend à aimer ça (puisque je vous dis qu'il ne s'agit pas de l'élection !). Alors il utilise une partie de sa fortune pour s'offrir un immeuble dans un quartier pas immonde de la capitale. Face à la Tour Eiffel.

 

Il fait dessiner cet immeuble par son ami l'architecte Jules Lavirotte. Lui aussi, contrairement à son quasi-homonyme JUL, est un artiste. Ils conviennent ensemble que cet immeuble doit laisser une large place à la céramique, histoire d'en faire le plus grand panneau publicitaire de Paris : 6 étages de démonstration de savoir-faire de céramique par Bigot. Il veut y mettre de tout : figures humaines, têtes d'animaux, motifs végétaux, imitation de minéraux, motifs architecturaux... C'est un véritable catalogue à destination des futurs clients. Et bien évidemment, on retrouve la fameuse ligne "coup de fouet" qui barre entièrement la façade du bâtiment.

 

On peut admirer cet immeuble au 29, avenue Rapp (du meilleur Rapp que JUL, promis !). C'est un coup de fouet que l'on ne regrette pas !

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

 

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square