(DR) Théo Abramowicz
Toutes les autres illustrations : (CC) Théo Abramowicz.

VISITEZ-PARIS.COM fait partie de la Coopérative d'Activités et d'emploi Coopaname
SCOP-SA à capital variable - RCS Paris B 448 762 526 - SIRET : 448 762 526 00136 - NAF 7830Z
N° Intracom : FR49 448 762 526

Pour nous contacter : contact.visitezparis@gmail.com | 06.19.49.09.54 | formulaire

Plan du site | Cookies | Conditions Générales de Vente | Mentions légales

« PARIS DONNE UN MANTEAU DE LUMIÈRE AUX IDÉES »

- VICTOR HUGO -

Un vrai village de montagne caché dans Paris

15.05.2017

Vu de Paris, la Suisse, c'est quoi ? Un drôle de pays vertical, comme disait Albert Cohen, une terre polyglotte faite de banques d'affaire, de cor polyphoniques, de coucous et de vaches. Et un peu de Toblerone aussi.

 

Mais il n'y a pas que ça, en Suisse... Paraît-il.

 

De la même façon, à Paris, il n'y a pas que la Tour Eiffel et des boulangeries, par exemple il y a... un village suisse.

 

Alors bien sûr, ce village n'est pas exactement dans les hautes montagnes franciliennes. L'avenue de Suffren a ceci de commun avec la Confédération Helvétique que des gens aisés de nombreux pays y laissent leurs sous.


L'histoire de ce village est pourtant tout à fait alpine. Elle débute en 1896 à Genève. Jaloux (on les comprend) de l'exposition universelle qui a eu lieu 7 ans plus tôt à Paris, les Helvètes imaginent une "exposition nationale". Pour l'occasion, les Genevois bâtissent une attraction extraordinaire : un village traditionnel suisse bordé de fausses montagnes pour mettre en valeur les traditions millénaires de la confédération.

 

L'attraction est un succès : des milliers de visiteurs se pressent pour déambuler entre les 56 chalets, sous la cascade, autour de l'église ou dans la grotte.

En 1900, une nouvelle exposition universelle est organisée à Paris. La Suisse doit construire son pavillon et ne trouve pas de meilleure idée que de réutiliser ce village. Le succès est au rendez-vous.

 

Après l'exposition, le quartier reste surnommé "village suisse" par les Parisiens, bien que les décors n'y soient plus. Et l'identité suisse demeure si bien que des horlogers songent à investir la zone pour profiter de la réputation helvète en la matière.

 

Au fil des décennies, les artisans qui voulaient mettre en avant leur minutie et leur exactitude ont largement colonisé la zone. Aujourd'hui encore, même s'il n'y a plus grand chose de suisse dans ce village, les antiquaires et galeristes qui occupent par centaines cet endroit ont gardé la réputation de rigueur qu'on associe largement à nos voisins d'outre-Léman.

 

Un mauvais plan pour cacher son argent, mais un bel endroit pour le dépenser : visitez le village suisse au niveau du 78 avenue de Suffren.

 

Pour des anecdotes originales sur les surprises cachées à Paris, commandez une visite insolite !

Partagez
oui, partagez
J'adore ce post !
Please reload

Please reload

R
U
B
R
I
Q
U
E
S

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square